Aliénor d’Aquitaine et les troubadours conférence projection

Aliénor d'Aquitaine et les troubadours conférence projection. Second volet de ce cycle dédié à Aliénor. Nous aborderons l'art des ménestrels et des troubadours au XIIe siècle. Le mécénat d'Aliénor à leur égard é été considérable. Est-ce pour le culte de l'image d'une reine ou pour une revendication féminine? Le "fine amor" cette langue amoureuse et culturelle devient alors le centre du sujet. Est-ce une langue littéraire ou un langage politique?

C'est à la faveur du développement des cours provinciales au Moyen Age que le phénomène musical et poétique des troubadours s'épanouit.: http://www.europexplo.fr/alienor-daquitaine/ En effet, dès le Xe siècle, apparaît en Occitanie un art nouveau qui consiste à chanter des poèmes. Il se développe essentiellement dans les cours de Toulouse et d'Aquitaine du XIIe au XIVe siècle. Les artistes sont jongleurs, goliards ou ménestrels. Ils s'invitent dans les cours et provoquent le divertissement.

Mais dans le cadre de notre "cycle Aliénor", l'on étudiera que ces cours étaient celles que la future reine a fréquenté dès son enfance. En effet ,elle comprendra vite l'importance des troubadours, qui colportent des chants mais aussi des idées. Et ces idées sont très loin d'une simple apologie du prince. Elles mettent plutôt en avant, non seulement la femme pure mais aussi l'amour éternel.

Là est évidemment la question. Et le principe du fine amor, amour qui ne peut s'accomplir qu'en dehors du mariage, en est sans doute la réponse.

Les troubadours sont des professionnels mais ils peuvent aussi être princes. C'est le cas de Raymond Béranger. Ce dernier inaugure la fonction de prince-troubadour-mécène qui fait la spécificité de l'époque.

Aliénor est plutôt inspiratrice. Elle reste belle et donne l'exemple par son indépendance d'esprit et pas son courage. Mais elle suscite aussi la discussion. Ainsi naîtront les fameuses Cour d'amour. Réunis dans un cénacle savamment orchestré, les hommes et les femmes sont invités à poser des questions et à y répondre. Les questions posent le problème de la pérennité de l'amour ou de la fonction de la vertu. Amour, loyauté, chasteté, honnêteté sont ainsi définis en cénacle. Ces derniers participent à la définition orale du chevalier servant fidèle à la femme mais aussi à son roi.

Conférence d'1h30 disponible dans vos salles au jour et l'heure de votre choix, soit dans le cadre du Cycle Aliénor, soit en conférence autonome.

Renseignements: 01 42 80 01 54.

Aller à la barre d’outils