Camille Claudel conférence projection

Camille Claudel  conférence projection

Cette conférence mettra en lumière la carrière de l'artiste, sa formation auprès d'Alfred Boucher, ses créations auprès de Rodin, sa place dans le monde littéraire et artistique, ses œuvres méconnues découvertes par Reine Marie Paris, sa folie et son oubli.

C'est à Villeneuve-sur-Fère, petite bourgade de l'Aisne que Camille naît. Ainée de trois enfants, elle ne rêve que de terre qu'elle pétrit constamment. Sa mère qui n'est pas très affectueuse ne la comprend pas, et son père a peu d'attention à lui consacrer. Pourtant, le déménagement à Nogent-sur-Marne sera une aubaine pour la jeune fille qui entre alors dans l'atelier du sculpteur Alfred Boucher alfred-boucher-u…lpteur-pedagogue, celui-là même qui créera "la Ruche" familistère d'artiste à Vaugirard. Il décèle les talents de la jeune femme et pousse ses parents à déménager à Paris. Tandis que Louise perfectionne le piano, Paul entre à Sciences Po et Camille entre dans l'équipe des patriciens de Rodin. Une passion folle naît mais aussi un grand élan créatif. Si les premières œuvres de Camille dénotent une influence réaliste d'Alfred Boucher (La vieille Hélène), les œuvres des années 1885 reflètent la leçon de Rodin (L'homme penché ou, moins connue la jeune fille à la gerbe). Mais c'est avec le Sâkountalâ que Camille s'émancipe de ses maîtres et affirme sa réelle connaissance de la plastique humaine. Par la suite, Camille acquiert une réelle maîtrise des matériaux tels que le marbre comme la Petite châtelaine dont le creux des cheveux dénoués capture magnifiquement la lumière, ou bien l’onyx. Les Causeuses ou la magnifique Vague montrent sa maîtrise de cette matière exigeante associé au bronze.

Camille a certes reçu la leçon de Rodin, commencer un portrait par le profil, exprimer le sentiment plus que la réalité, mais sa passion pour l'extrême la pousse à créer des corps aux tensions intérieures fortes, perceptibles aussi bien sur ses corps de jeunes implorantes que de vieilles femmes terrifiantes.

On connait la suite. Son internement de trente années et son oubli.

Aujourd'hui le travail de Marie Reine Paris a permis d'augmenter considérablement le catalogue de ses œuvres. Un musée lui est enfin consacré. Il a ouvert ses portes au printemps 2017 et c'est une merveille... De petites têtes, des sculptures oubliées, des portraits méconnus. La lumière sera faite sur cette immense artiste et sur son œuvre.

Pour les groupes: Conférence possible tous les jours sauf le dimanche dans vos locaux. Renseignements au 01 42 80 01 54

Pour les individuels: pas de conférence prévue pour le moment

Vous aimerez aussi:  : http://www.europexplo.fr/porte-de-lenfer-de-rodin/

 : http://www.europexplo.fr/debussy-et-les-arts/

Aller à la barre d’outils