FEMMES EXTRAORDINAIRES CONFERENCE

FEMMES EXTRAORDINAIRES CONFERENCE

ALEXANDRA DAVID NEEL : UNE PARISIENNE A LHASSA

Cantatrice, puis journaliste, exploratrice et écrivain, Alexandra David Néel montra tout au long de ses 101 années de vie, une curiosité hors du commun. Très jeune, elle s’intéresse aux religions, fréquente les miliux anarchiques, féminins, franc-maçons…Après avoir voyagé en Corée, au Japon et en Chine, en pleine guerre civile en 1917, elle décide de se rendre à Lhassa, pour rencontrer le Dalaï Lama. Péripéties d’un voyage et de toute une vie, histoire d’une femme aussi.

LA MADELEINE, CETTE GRANDE DAME MYSTERIEUSE…

A l’heure où l’on restaure les manuscrits de la Madeleine qui pourraient bien être des évangiles, on pourrait s’interroger sur son rôle véritable. Ainsi au Moyen Age, les imagiers l’interprètent comme la pécheresse anonyme qui verse le parfum précieux au pied du Christ. Puis on la voit sous le nom de Maria de Magdala assistant en pleurant à la crucifixion, mais il se trouve que c’est à elle que le Christ apparaît en premier après la Résurrection au moment du « Noli me tangere ». Partie évangéliser en France, nous avons encore toujours des doutes pour savoir si elle a été enterrée à Vezelay, à la Sainte Baume ou même à Rennes-le-Château. Voici une conférence qui à travers des peintures et sculptures, stylistiquement les plus frappantes, tentera d’apporter quelques lumières sur cette mystérieuse dame.

LA MARQUISE DU CHÂTELET

On a souvent parlé des hommes des Lumières en oubliant parfois de parler des femmes. La marquise du Châtelet, grand amour de Voltaire, initiée elle-même par Maupertuis à la physique et à la géométrie, sera la première grande dame à traduire Newton. C’est à travers sa personnalité que l’on découvrira tout une facette cachée du Siècle des Lumières, mais aussi la passion commune avec Voltaire pour le théâtre et les jeux de l’esprit. Une belle approche, intelligente et féminine du Siècle des Lumières.

AGNES SOREL

Au printemps 2005 le beau gisant d’Agnès Sorel à Loches réintégrait l’église. Les restes de la belle maîtresse avaient aussi fait l’objet d’une recherche très minutieuse. En effet, pourquoi cette jeune femme belle et intelligente, qui aida Charles VII à assumer la folie de son père, les écarts de sa mère, Isabeau de Bavière et la reconstruction d’un pays à partir de la seule ville de Bourges, pourquoi donc cette femme si belle est morte mystérieusement en couche à l’âge de 28 ans. Une enquête vous sera proposée où l’histoire et la science intimement mêlées dans un but d’excellence, dévoileront enfin la vérité.

ALIENOR D’AQUITAINE

Duchesse d’Aquitaine, comtesse de Poitou, symbole de l’amour courtois, Aliénor d’Aquitaine était une femme hors du commun. Elle mourut à 82 ans et eut une réelle importance historique non seulement du point de vue politique mais aussi parce qu’elle influença les mentalités de son temps. Nous tenterons de cerner ce personnage exceptionnel en évoquant une époque où les rois de France et d’Angleterre partaient en croisade et se disputaient les terres, alors qu’Aliénor invitaient les troubadours ».

FEMMES ARTISTES

A l'heure où les Suffragettes revendiquent le droit des femmes en Angleterre, l'Institut de France qui se demande encore si elles ont une âme, interdit aux femmes l'accès aux Beaux Arts. Si les pionnières demeurent Marie d'Orléans, fille de Louis Philippe et grand sculpteur, Rosa Bonheur, peintre animalier de talent, ou tout simplement George Sand, la seconde génération se bat encore dans un mnde où la première place est toujours réservée à l'homme. Les unes, Suzanne Valadon, Eva Gonzalès ou Mary Cassat sont d'abord modèle et finissent par prendre le pinceau; les autres sont artistes à part entière qui vivent à l'ombre des grands: Berthe Morisot. ET cette génération réussira non sans mal à faire de leur art leur vie et non un passe temps. NOus terminerons par les exemples de la génération de la Grande Guerre: Marie Laurencin.

240 € la conférence d'1h15sur powerpoint

Dans vos locaux au jour et 'heure de votre choix

Aller à la barre d’outils