CYCLE: LES CELTES

  • Prix: 0€ /pers
  • Destination : Ecosse, Grande Bretagne, Roumanie, Hongrie, France, Allemagne
  • Dates :

LES CELTES, UNE MOSAIQUE DE PEUPLES: ETAT DES LIEUX DES CONNAISSANCES DE LA CIVILISATION EUROPEENNE

La civilisation Celte a longtemps été méconnue sans doute parce que les historiens lui ont souvent préféré les civilisations méditerranéenne. Aujourd’hui l’archéologie préventive et les technologies de pointes nous permettent de bien mieux les connaître. Des alignements de pierres en Angleterre ou en Bretagne aux trésors des tombes autrichiennes du Hallstatt, des casques et armures allemandes aux riches poteries italiennes ou celtibériques, nous tenterons de définir la chronologie et les points communs de cette mosaïque de peuples qui ont fait l’Europe et l’héritage qu’elle a donnée à chacun des pays qui la constituent.
TRESOR DES TOMBES PRINCIERES CELTES

C’est au Ve siècle av JC qu’une forte émigration a lieu en Europe. La société Celte devient hiérarchisée et l’on constate l’émergence d’une aristocratie guerrière et peut être aussi religieuse. C’est de cette époque que datent les tumulus qui jalonnent l’Europe de la Thrace à l’Ecosse. Nous tenterons de définir qui était cette classe, d’où tenaient ils leur argent, quels étaient les rites funéraires et quelle explication peut-on donner à la disposition du mobilier des tombes. Nous évoquerons aussi les nouvelles connaissances que l’informatique nous donnent notamment à propos de la célèbre tombe de Vix.

CROYANCES ET RITES CELTES

Dans la Guerre des Gaules, Jules César fait un état des lieux du pays qu’il va bientôt envahir, et constate que le pouvoir des druides est immense. C’est eux qui communiquent avec les esprits dans les lieux sacrés comme les chênes ou les sources d’eau et qui analysent les phénomènes cosmologiques. Aujourd’hui nous sommes en mesure de confirmer qu’au milieu des sacrifices d’animaux , les Celtes sacrifiaient aussi des humains lorsque la situation était grave, rendant ainsi à la terre ce qu’ils lui prenaient chaque année. Nous analyserons les sanctuaires celtes, Stonehenge ou Roquepertuse entre autres et de nouvelles découvertes telles que des momies des tourbières danoises et autrichiennes.

L'ARMEMENT DES CELTES ET LE MYTHE DU HEROS GUERRIER

Les décors des casques et boucliers nous disent beaucoup sur les techniques artisanales des Celtes, à qui l’on doit aussi l’invention de la cotte de maille. Mais au-delà de leur armement et de leurs chars très sophistiqués, les Celtes étaient surtout connus pour leur bravoure, préférant se suicider plutôt que de se livrer à l’ennemi. Mais organisés en tribus sans aucun commandement et préférant souvent le mercenariat à l’unité armée, les Celtes se firent piéger par le redoutable Jules César : histoire d’une conquête.

LES SAXONS ET LES CELTES INSULAIRES, DE STONEHENGE AU PALAIS DU ROI ARTHUR

Peuplées très tôt par les Brittons, l’Angleterre et l’Ecosse connurent un développement et une civilisation à part et très spécifique dans la construction des sanctuaires et des fortifications (les bores) et dans les croyances : communication avec les morts et rapports avec les rythmes saisonniers mais aussi les armes magiques (qui insirera le thème d’Excalibur). Envahie par Jules César mais à peine romanisée l’Angleterre et surtout l’Irlande connurent assez vite un développement du monachisme, faisant des premiers temps chrétiens une époque spécifique et passionnante : sculptures, calvaires et croix, écritures saintes qui demeurent aujourd’hui finalement le plus bel héritage celtique de l’Europe.

PRIX: 240 € la Conférence d'1h15 sur powerpoint

Au jour et à l'heure de votre choix dans vos locaux.

Aller à la barre d’outils