George Sand conférence projection

George Sand conférence projection

George Sand a deux sang dans ses veines. Un sang aristocrate qui lui vient de son grand père héritier de la cour de Pologne. Et un sang tout autre, celui de sa mère, issue d'un milieu simple et peu cultivé. C'est ce qui poussera sa grand-mère, Marie Aurore de Saxe, à éloigner sa bru de sa petite fille à la mort  de son père Maurice. Ainsi elle éduquera elle-même la jeune fille dans l'esprit des lumières. Lorsqu’Aurore a terminé son éducation, elle entre dans un pensionnat et se crée des amitiés. Puis elle se marie avec le premier venu, Casimir Dudevant, sans doute pour échapper à la tutelle de sa mère et de sa grand-mère. Le mariage n'est pas heureux mais lui naissent deux enfants, Maurice et Solange. Peu de temps après, elle se sépare de Casimir et entre dans le milieu artistique et littéraire des Romantiques à Paris.

En 1832, son roman Indiana fait l’effet d’un coup de tonnerre. En effet, George Sand revendique la liberté de penser et d’écrire, tout en demandant la liberté et l'indépendance financière des femmes. Elle se bat pour le droit à l’éducation, au divorce, à la sexualité. En quelques jours, elle devient un auteur à la mode. Le   musee-de-la-vie-romantique conserve ses souvenirs. Lors de la Révolution de 1848, elle est sollicitée par les féministes qui voient en elle leur représentante. Mais George refuse. Elle reste une femme de Lettres et la femme révolutionnaire qui est en elle attend son heure.

George Sand a de nombreux amis. Marie-d'Agoult et Franz Liszt. mais aussi Prosper Mérimée  Delacroix, Ste Beuve et Alexandre Dumas. Mais son plus grand ami est Gustave Flaubert qui avouera avoir "pleuré comme un veau" à l'enterrement de la bonne dame de Nohant.

Au printemps 1833, elle rencontre de Musset qui vient de publier ses « Contes d’Espagne et d’Italie.  Elle se lie d'amitié avec le peintre Delacroix qui lui présente Frédéric Chopin en 1837. Une liaison passionnée démarre entre George et Frédéric. Mais le musicien est de santé fragile. Le couple vit le plus souvent à Nohant. Mais les relations entre George et Chopin s'enveniment et la liaison cesse sans éteindre leur amitié.

Lors de la Révolution de 1848, George Sand prend la plume pour défendre le peuple. Ce n'est plus Aurore Dupin, femme aristocrate qui s'exprime mais la fille de sa mère qui entend le grondement du peuple. Des sociétés féministes lui demandent altors de prendre la plume mais aussi de se présenter à la Chambre.

Par ailleurs George Sand s'engage dans la politique.  Elle devient adepte du saint-simonisme dont elle partage les convictions sociales.

En même temps, elle fait paraître La Mare au diable en 1846, François le Champi en 1848, La Petite Fadette en 1849, Les Maîtres sonneurs en 1850.

Puis elle écrit Maupras en 1837, Les maîtres sonneurs, François le Champi et La petite Fadette. Son succès est grands car ses personnages sont authentiques.

Nous évoquerons la vie de l'écrivaine au milieu de ses amis, ainsi que tous les aspects de sa littérature et de ses combats, à l'époque des Romantiques.

Aller à la barre d’outils