Héraldique et symbole dans l’histoire

Héraldique et symbole dans l'histoire.

Fidèle à l'histoire de France, la Héraldique trouve son origine dans les motifs qui symbolisent une personnalité, une famille, une institution, un groupe religieux. Cette conférence vous éclairera sur l'histoire de nos armoiries, nos drapeaux, nos logos. En effet, elle mettra en lumière la force des symboles héraldiques dans la définition de la société française

Depuis l'époque des mains sur les grottes, l'homme a besoin de marquer son identité par une symbolique qui lui est propre. Par exemple, l'Homofaber qui fabrique avec la main imprimera une main pour définir son identité. Par la suite et au Moyen Age, le "logo" emblème d'une caste ou d'une appartenance à un métier, sert de signature. Mais il permet aussi de conjurer les sorts comme pour protéger la tribu, le travail, la famille.

Puis, la héraldique a d'abord trouvé ses sources iconographiques à travers des symboles astrologiques ou médicaux. Puis elle s'est développée par l'ajout d'insignes de villes, de régions, de baronnies. C'est cette iconographie qui sert de repère sur les bannières, lors des guerres au Moyen Age. Elle permet aux hommes armés de ne pas tuer leur frère.alienor-daquitaine

Avec l'apparition des tournois, les armoiries deviennent des symboles d'orgueil et de vaillance. On se range souvent sous la bannière du victorieux. C'est le cas de la bannière des Croisés sous Aliénor ou de celle de Jeanne d'Arc qui symbolise la France royale, victorieuse des Anglais.

A partir du XVIIe siècle, une nouvelle caste s'invite s'invite dans la société française. Elle n'est ni noble ni militaire. Elle est simplement rattachée aux villes et aux commerces: c''est la bourgeoisie. Cette dernière qui aspire à rejoindre les castes en place, triche pour obtenir un blason.

En 1666; Louis XIV met en place un système de contrôle visant à recenser la vraie noblesse et à détecter les fraudeurs. L'Angleterre crée en même temps des armoiries compliquées qui brouillent la lisibilité.

Au XIXe siècle, même si les Napoléon Ier réinvente la héraldique et l'Ordre avec celui de la Légion d'Honneur, la société française n'est plus en mesure d'accorder quelque intérêt aux armoiries.

Pour les groupes: Conférence possible dans vos locaux tous les jours. Renseignements 01 42 80 01 54

Pour les individuels: : conférence le mercredi 25 Juillet à Marvejols 9 bd de Chambrun 14h30 (Cycle Aliénor d'Aquitaine dans le cadre de "université d'été". Px: 7/5 €

Aller à la barre d’outils