Le Kremlin conférence projection

Le Kremlin conférence projection. Cette forteresse est aussi un palais caché derrière ses murailles et la Place Rouge. Il fut aussi le théâtre de l'histoire de Moscou et de toute la Russie. La découverte des pièces principales du palais et du décor de ses cathédrales nous plongera dans l'univers de la Russie.

Si la signification russe du mot Kremlin signifie forteresse, cette résidence des tsars de Russie est aussi un château. Son origine est légendaire car un sanglier, dit-on, aurait révélé son emplacement aux Boyards. Ces derniers construisent les premiers bâtiments. Dès lors, l'histoire du Kremlin est intimement liée avec l'histoire de Moscou et de toute la Russie. Au XIIe siècle, la ville n'est qu'une ville de bois relativement prospère.  Mais le Grand Duché de Lituanie la menace son développement dès le XVe siècle. Les Khan de la Horde d'Or s'attellent alors à développer la ville et à la renforcer pour la protéger des Lituaniens. A cette époque, le Kremlin est blanc et composé de murs de bois transformés en murailles de pierres que percent 5 portes monumentales. Plusieurs campagnes de constructions suivent.

En 1500 la place rouge et 6 cathédrales ornent le Kremlin protégé par sa muraille. Chaque cathédrale resplendit dans son décor particulier. Bulbes chamarrées, mosaïques de verre et d’agate ornent les murs. Les Icônes de l’École de Moscou qui rivalisent alors avec celles de Novgorod sont exceptionnelles. Durant le règne d'Yvan le Terrible entre 1530 et 1584, le Kremlin était le théâtre d'orgies organisées pour le tsar et ses compagnons. La conspiration puis l'assassinat de Boris Godounov acheva de rendre l'atmosphère du palais irrespirable.

La prise de pouvoir des Romanov changea la donne. On édifie en 1505 la cathédrale saint Michel, avec sa nécropole où sont enterrés tous les tsars. Cependant les sépultures de Pierre le Grand et Catherine II sont à saint-Pétersbourg. On décore l'église des Douze Apôtres. On édifie le palais des Terems en 1635. Après l'intermède du règne de Pierre le Grand qui établit sa capitale à saint-Pétersbourg.

Tolstoï décrit dans Guerre et Paix la prise du Kremlin par les troupes de Napoléon. Ce dernier voulait brûler la ville mais il ne fut pas suivi par ses généraux. Mal lui en a pris puisqu'il rebroussa chemin et subit sa première grande défaite.

En parcourant les appartements princiers et en découvrant le décor des églises, nous décrypterons l'histoire de ce palais. On évoquera la vie quotidienne des tsars ainsi que leur histoire , à travers de nombreuses vues surprenantes.

Pour les groupes conférence disponible dans vos locaux tous les jours sauf le dimanche. Renseignements: 01 42 80 01 54.

Pour les individuels pas de conférence prévue pour le moment

Aller à la barre d’outils