LA BIBLE ET L’ARCHEOLOGIE Conférence projection

La Bible et l'archéologie conférence projection proposé en un cycle de trois à sept conférence dans vos locaux. Une analyse détaillée de cette archéologie passionnante vous sera dévoilée à travers l'histoire de l'art par une analyse tenant compte des dernières découvertes. Un voyage en Orient dans le monde mystérieux de la Bible.

1. LA BIBLE ET MOISE

La Bible est un ouvrage universel comprenant le Pentateuque, le Livre des Prophètes et les Ecrits : 39 livres en tout qui forment un assemblage d’histoire et de légendes, de lois et de poèmes. La tradition attribue à Moïse la rédaction du Pentateuque incluant la Genèse, l’Exode, les Nombres et le Deutéronome. Aujourd’hui, les progrès constants de l’archéologie et de l’histoire nous permettent de remettre en question la vérité sur ces livres : qui étaient vraiment les Patriarches ? l’Exode a-t-il eut lieu ? Nous tenterons de répondre à ces questions en fonction des récentes découvertes et de l’actualité archéologique

II. LA BIBLE ET L’ORIGINE D’ISRAEL

.Le Livre de Josué nous parle ensuite de la conquête de Canaan d’où émergeront les deux royaumes d’Israël et de Juda. L’unification du royaume se fera sous le règne de David et de Salomon à qui l’on doit l’édification du Temple de Jérusalem et bien d’autres constructions, mais aujourd’hui l’archéologie en conteste plus d’une. A la suite de la conquête babylonienne et de la déportations des Judéens au VIIème siècle en Babylonie, l’Exil commence, laissant les deux royaumes livrés à eux mêmes. Pour les exilés une conscience religieuse forte se crée, dans laquelle la Bible joue un rôle primordial. Serait- ce donc à cette époque que la compilation des textes qui la constitue aurait été établie ?

III. LES MANUSCRITS DE LA MER MORTE

Découverts à Qumran en 1947, les manuscrits de la Mer Morte sont au cœur de l’interrogation humaine sur la part du mystique et du scientifique.Plus de 800 rouleaux révèlent des écrits d’ordre prophétiques, initiatiques, commerciaux, voir même les statuts d’une communauté sans doute essénienne, qui divisent encore les plus hauts scientifiques du monde biblique. Situé en territoire jordanien, ces trésors de littérature hébraïques ont plus d’une fois hérissé les autorités israéliennes et fasciné les marchands d’art qui augmentèrent démesurément le prix de ces trésors littéraires parfois impossibles à décrypter. Aujourd’hui le monde entier s’y intéresse pour des raisons religieuses, scientifiques et peut-être un peu politiques.

IV . BABYLONE AU TEMPS DE LA BIBLE

Babylone est restée célèbre dans les écrits juifs et chrétiens comme étant la cité maudite de l’Apocalypse et la ville de l’Exil. Nous définirons alors quelle était cette ville et le peuple qui l’habitait depuis l’Exil de 587 au grand Edit de Cyrus (538) qui autorise les Juifs exilés à revenir à Jérusalem et à rebâtir le temple.

V. JERUSALEM ET L’EMERGENCE DU PEUPLE HEBREU

Des deux siècles de domination perse à l’arrivée d’Alexandre le Grand (-332) le royaume de Juda vit des jours heureux et le temple est reconstruit. Nous évoquerons à ce propos les nouvelles données archéologiques depuis les vingt dernières années de fouilles à Jérusalem. La construction du temple de Salomon, les tombeaux aristocrates récemment découverts parmi lequel on y a vu celui du Christ, et les remparts construits et détruits sous la domination romaine lors du grand incendie de 70 après JC.

VI. L’ECRITURE MESOPOTAMIENNE AUX ORIGINES DES MYTHES BIBLIQUES

A travers les stèles babyloniennes on voit bien que l’esprit même de la Genèse a des sources bien plus anciennes, dont l’origine est à trouver dans l’écriture mésopotamienne. Nous tenterons ici de faire un rapprochement entre cette culture mésopotamienne et les sources bibliques : le déluge mésopotamien, la libation faite par le vin ou la dimension emblématique attachée aux céréales. Des objets d’art et des découvertes archéologiques récentes feront l’appui de cette analyse.

VII. LES CITES ROYALES DU PAYS DE LA BIBLE

Les cités royales du pays de la Bible où nous découvrirons les nouvelles théories sur la construction de la tour de Babel, mais aussi comment les fouilles récentes de Jeriens démontrent que la ville n’a pas été conquise de la façon dont le décrit le Livre de Josué, et comment la découverte de Masada révèle de nombreux détails sur la révolte juive de l’année 63 et enfin nous analyserons le résultat des fouilles de Tanis, Our, Hattusha capitale des Hittites, Ninive et Suse.

Conférence disponible tous les jours dans vos locaux. Renseignement au 0142800154

Vous aimerez aussi la conférence sur le Mont Athos : http://www.europexplo.fr/mont-athos-histoire-decouverte/

Aller à la barre d’outils