La crypte des Capucins de Vienne

La Crypte des Capucins de Vienne

Au coeur de Vienne et en dessous d'une église d'apparence fort modeste, se trouve le panthéon des Habsbourg. L'église a été construite en 1622 à la demande de l'impératrice Anne, épouse de Mattias de Habsbourg. Elle abrite dans sa crypte les corps de 148 membres de la famille impériale. Anne a dévolu cette églises aux Capucins venus à Vienne en 1599. Depuis, ils ont la charge de confesseurs des membres de la famille impériale et ont aujourd'hui ce sont eux qui sont chargés de garder leurs tombes.

Les tombes de Matthias et Anne sont dans une chapelle indépendante à l'entrée de la crypte. Depuis, les empereurs ont agrandi la crypte. Le premier sera l'empereur Léopold qui fera une première adjonction, terminée par Charles VII. La seconde sera Marie-Thérère qui fera construire une grande chapelle supplémentaire. Au XIXe siècle, la crypte François II élargira la crypte et François Joseph la terminera en 1908.

Toute l'histoire de l'Autriche est là, à travers les corps et les tombes de ses souverains. A commencer par celle de Léopold Ier, qui eut à subir le terrible siège de Vienne par les Turcs en 1683. C'est Lucas Von Hildebrandt le grand architecte viennois qui réalisa son sarcophage.

Non loin de lui reposent ses 3 épouses dont l'une d'elle, Marguerite Thérèse d'Autriche a été immortalisée enfant par Velázquez dans sa toile "les Ménines". Et puis, un sarcophage de bronze aux fines ciselures abrite le corps de Ferdinand III.qui a acheté une grande partie des toiles de Titien, Véronèse ou Rubens que l'on peut voir aujourd'hui au musée de Vienne. Enfin, la tombe de Charles VI ornée de crânes baroques effrayants et magnifiques à la fois, reflète le goût de son propriétaire pour le baroque. En effet, c'est lui qui transforme Vienne grâce à la coopération de Fischer Von Erlach et en particulier le bâtiments de la Hofburg.

La crypte des Capucins

La crypte la plus prestigieuse est sans doute celle que l'impératrice Marie-Thérèse a fait aménager. En effet, au centre d'une chapelle circulaire, se trouve son prestigieux sarcophage. Ce dernier abrite son corps aux côtés de son époux, François de Lorraine est un vivant exemple du baroque théatral. Les deux époux à moitié allongés sur un grand lit drapé, se regardent bustes face à face. La mise en scène est saisissante de grandeur baroque. Par ailleurs la hauteur du sarcophage est  impressionnante. Elle est à l'image du prestige de l'impératrice, de la durée de son règne et sa descendance. Devant, la tombe de Joseph II son fils est bien plus sobre.

La crypte suivante abrite la tombe de François II, devenu François Ier d'Autriche. Premier petit-fils de Marie-Thérèse et il eut fort à faire contre Napoléon. C'est lui et son ministre Metternich qui supervisent le mariage de Marie Louise avec l'empereur des Français. Cette dernière est enterrée à part dans la nouvelle crypte. En revanche, le duc de Reichstadt plus connu sous le nom de l'Aiglon, a longtemps demeuré aux côtés de François Ier. Mais Hitler a décidé de transférer sa dépouille aux côtés de son père, aux Invalides à Paris.

La tombe de Marie-Louise, voisine avec la tombe de Maximilien de Habsbourg mort au Mexique assassiné par les révolutionnaires. Manet a immortalisé cette exécution en se rappelant de la toile de Goya "el tres de mayo". Il fustigea par là-même la politique extérieure de Napoléon III qui ne sut pas soutenir cet empereur dont il avait proposé la candidature pour pacifier le Mexique. On a déposé un chapeau mexicain et quelques souvenirs au pied du sarcophage.

Puis la crypte suivante, très prestigieuse et sobre à la fois, accueille trois tombes et pas des moindres. En effet, se trouve au centre la tombe du grand empereur François-Joseph.  A sa gauche se trouve celle de son fils Rodolphe. Ce dernier a trouvé la mort avec sa maîtresse à Mayerling dans des conditions qu'on a toujours pas élucidé. L'autre tombe est celle d'Elisabeth, plus connue sous le surnom de Sissi. Puis, plus loin se trouve la tombe de Zita , la dernière impératrice d' Autriche. On a déposé aussi au pied de son sarcophage des fleurs séchées ainsi que sa photo.

 A ses côtés une dalle mentionne la présence de son époux, Charles, mais la dépouille de ce dernier se trouve au Portugal. En revanche, son fils Otto de Habsbourg dernier entré dans la crypte repose non loin d'elle.

La crypte des Capucins de Vienne se visitera lors de nos deux voyages à Vienne du 20 au 23 mai 2020 et du 2 au 5 octobre 2020

Aller à la barre d’outils