La Joconde de Léonard de Vinci conférence projection

La Joconde de Léonard de Vinci conférence projection. Ce portrait de Mona Lisa mondialement connu cache de nombreux secrets. Pourquoi le mécène qui le commanda ne le posséda-t'il jamais? Pourquoi le peintre la garda-t'il jusqu'à la fin de sa vie. Enfin, pour quels motifs fit-elle couler autant d'encre, de sa création à nos jours?  Quant à son identité, les analyses différentes que nous vous proposons  occasionneront un regard différent sur ce chef-d'oeuvre.

Léonard de Vinci reçoit en 1503 la commande d'un portrait de jeune dame florentine,  Lisa Ghirardini dite Mona Lisa. La renommée du peintre est alors présente sur toute la Toscane. Et pour la première fois, il choisit de représenter une jeune femme en train de sourire. Cela sera dans l'histoire de l'art, le premier trait de modernité de l'artiste. Par ailleurs, la jeune femme, assise dans une loggia a les deux mains posées devant elle. Elle semble se tourner vers le spectateur comme pour établir un lien avec lui. Et c'est indéniablement ce qui fait  le second trait de modernité du portrait  et son caractère universel.

L’artiste a réalisé son tableau sur plusieurs couches de glacis mélangées entre elles. Elles ne produisent aucun effet  probant de contour peint ou dessiné. En effet, la technique de Léonard dite du "sfumato" permet de réaliser une carnation d'une douceur extrême. Mais elle permet aussi de révéler une technique picturale  qui lui est très personnelle. Par ailleurs, la lumière, venant de gauche, met l'accent sur la gorge, le menton et les lèvres de Mona Lisa.

Derrière elle, un paysage mystérieux se profile. On y voit un chemin sinueux et un pont surplombant une rivière. De nombreuses interprétations y ont vu une illustration du caractère éphémère de la beaut, à l'image du sourire de la Joconde.

A la question de savoir pourquoi a-t'on tant écris sur ce portrait, nous tenterons de répondre. Pour ce faire, une analyse poussée de l’œuvre et de son époque sera faite avec les documents les plus récents. En effet, depuis la restauration de la Sainte Anne du Louvre en 2015, nous possédons de nouveaux documents. De plus, à l'occasion de  l'exposition Léonard de Vinci à l'automne 2019 au Louvre, de nouvelles découvertes ont été faites.

En ce qui concerne l'identité de la Joconde, les historiens ont émis de nombreuses hypothèses. Elles ont mis le jour sur plusieurs versions de ce portrait qui existent dans d'autres musées.  Là encore, nous dévoilerons les thèses les plus probantes.

Pour les individuels: Conférence à la bibliothèque de Chanac le 5 Octobre à 17H00

Pour les groupes: La Joconde de Léonard de Vinci conférence projection disponible au jour et à l'heure de votre choix dans vos locaux. Renseignements au 01 42 80 01 54

 

 

Aller à la barre d’outils