L’ARGENT DE MA TANTE

 

Une histoire du Mont de Piété

Depuis sa création en 1637, le Mont-de-Piété a été au coeur de la vie économique de la capitale. Toutes les classes sociales ont eu recours au prêt sur gage, du Paris populaire de Victor Hugo à Joséphine de Beauharnais ou la Castiglione. Un jour le prince de Joinville mit en gage sa montre pour rembourser ses dettes. Interrogé par sa mère la reine Marie Amélie qui s'étonnait de ne plus voir la montre qu'elle lui avait offert, le prince lui répondit qu'il l'avait oublié chez sa tante.

Aujourd'hui l'institution est un baromètre économique et social et connut, entre 2007 et 2010 une envolée des dépôts de 57%.

De plus on n'y trouve pas que des montres mais des matelas ou des bicyclettes.

Sous l'ancienne coupole de la salle des ventes, magnifiquement conservée, nous décortiquerons le Crédit Municipal lors d'une conférence agrémentée d'un goûter dans un décor insolite.

PX: 31 € conférence d'1h15, pâtisserie du jour et boisson chaude.

Aller à la barre d’outils