Les Sept Merveilles du monde cycle de conférences

Les Sept Merveilles du monde cycle de conférences. Ces merveilles reflètent la grandeur des civilisations de l'Antiquité. Elles reflètent aussi la grandeur des royaumes tel que Babylone, l'Egypte ou la Grèce. Elles montrent aussi que les artistes, ingénieurs et architectes ont toujours voulu se surpasser. Nous vous proposons un voyage dans les grandes villes de l'Antiquité à travers leurs monuments.

C'est Hérodote qui, au Ve siècle avant JC parla le premier de ces merveilles de l'Antiquité. En effet ces dernières l'avaient frappé pour leur grandeur et leur prouesse technologique. Par ailleurs, ces merveilles mettent en valeur des villes qui ont brillé particulièrement. Tel est le cas par exemple, de Babylone, Alexandrie ou Ephèse. Ces villes ont été régulièrement embellies par des souverains de taille tels que Nabuchodonosor II, Alexandre le Grand ou Périclès. Aussi ses merveilles sont le reflet de la grandeur d'un règne et d'une civilisation. Notons au passage que la majorité d'entre elles se trouvent en Grèce.

En terme de prouesse technique, nous pouvons évoquer la statue de Zeus à Olympie. Outre sa grandeur, que l'on estime à douze mètres de haut, sa technique de fabrication est admirable. En effet, il s'agit d'une statue chryséléphantine, où des feuilles d'or et d'ivoire recouvrent une âme de bois. Périclès l'aurait commandé à Phidias pour fêter la victoire de Marathon et Salamine, gagnée en 480 av JC contre les Perses.

Que dire également du transport de 2 millions de tonnes de pierres de calcaire ayant servi à la construction de la pyramide de Keops ? Elles étaient sans doute acheminées par bateau puis hissées une à une au sommet de la pyramide. Aujourd'hui, sa hauteur atteint 139 mètres. Il conviendra d'analyser les thèses des archéologues pour connaître enfin les secrets de telle prouesse. Par ailleurs, les modifications successives de la disposition de la chambre funéraire démontrent les constantes recherches des architectes.

Le temple d'Héphèse que l'on connaît surtout grâce à Pline l'Ancien est un monument temple grec comportant 36 colonnes. Ses dimensions colossales montrent l'importance du culte d'Artémis en Asie Mineure. En effet, très vénérée dans le monde de l’Antiquité, elle passait pour détruire l’envahisseur et protéger les Grecs d'Anatolie. D'énormes pèlerinages amenaient chaque année de nombreux dévots qui déposaient des offrandes précieuses. Ainsi le temple était le réceptacle d'un immense trésor dont le principal donateur était Crésus. Ce dernier, qui régna en Lydie vers 550 av JC. tenait sa richesse de la célèbre rivière Pactole.

Chef-d’œuvre de la sculpture, le mausolée d'Halicarnasse détonne aussi pour sa grandeur et ses proportions. Par ailleurs, on admire la qualité des sculptures de pierre et de marbre échelonnées sur plusieurs gradins de pierre. Il s'agit de la fameuse frise des Amazones de Scopas. On estime la hauteur de ce mausolée disparu à100 mètres. C'est le roi Mausole qui l'a édifié et sa renommée était telle que désormais, les mausolées désignèrent un grand tombeau.

A Babylone, les jardins suspendus ont séduit tous les auteurs antiques. En effet, ces derniers ont admiré la qualité des arbres et leur disposition. Ils sont sans doute la préfiguration des jardin de Paradis d'Iran et d'Inde. L’eau intelligemment amenée depuis l’Euphrate irriguait jusqu’aux parties hautes du jardin par un moyen que nous vous dévoilerons. Situé en hauteur, le jardin donnait l’impression aux voyageurs de l’époque qu'il était suspendu alors qu'il ne l'était pas. De récentes découvertes ont mis à jour un immense réseau hydraulique qui est peut-être la vraie merveille de cette construction.

Avec le colosse de près de 32 mètres de haut,  Rhodes affirmait sa puissance au monde de la mer et à tous les bateaux qui passaient. C’est en effet après la défaite de Démétrios Poliorcète qui, ayant assiégé le port, fut contraint de payer un tribu en achetant des équipements militaires, que Rhodes disposa d’une somme considérable d’argent qu’elle réinvestit dans la construction du colosse. Plus qu’un tour de force architectural, la construction de la statue a amené les ingénieurs et architectes de l’époque à profondément optimiser la fonte des métaux, le commerce du cuivre et la connaissance des mathématiques.

Enfin, le phare d'Alexandrie , du haut de ses 124 mètres, devait éclairer les pêcheurs venus au loin mais il représentait avant tout la splendeur des Ptolémée. Nous évoquerons l’Égypte au IIe siècle av JC, l’art des phares dans le monde méditerranéen, le secret de la chambre à feu et des astronomes chargés d’observer le ciel depuis cet édifice exceptionnel.

Au-delà de leur prouesse et de leur grandeur les 7 Merveilles reflètent le désir des hommes de se surpasser. Elles ont donné l'exemple de nos grands monuments modernes, tels que les tours de New York, la Grande muraille, Le Taj Mahal ou la statue de la Liberté.

Pour les groupes: cette conférence est possible dans vos locaux. Durée 1h30

Renseignements: 01 42 80 01 54. Elle est aussi disponible en cycle sur 4-5 ou 6 conférences.