Littérature russe conférence

Littérature russe conférence

Longtemps restée à l'état de gestation, la littérature russe sort de l'ombre au début du XIXe siècle. En effet Pouchkine et Lenmotov contribuent à la faire connaître dans un genre littéraire qualifié de romantique. En effet, on y décèle un amour pour la nature et l'histoire qui leur inspirent une forme de romantisme. Les deux hommes prônent aussi une certaine pureté morale et une existence saine en rapport avec cette nature.

Cependant Pouchkine va être conçu comme un écrivain dissident aux yeux de Nicolas Ier. Aussi sa vie sera marquée par la fuite et l'anonymat particulièrement à Saint Petersbourg. http://www.europexplo.fr/saint-petersbour…rence-projection/Pétersbourg. Pouchkine est un romantique tendre. Il est aussi connu pour ses amours avec Nathalie Gontcharova qui deviendra sa muse. Il écrit tour à tour La Dame de Pique et La Fille du Capitaine qui lui vaut l'admiration de ses contemporains. Mais Pouchkine a un rival en la personne de d'Anthès qui lui enlève le cœur de sa femme. Pouchkine le convoque en duel où il trouve la mort. Cette disparition soudaine fera de l'écrivain un artiste maudit que la Russie considère comme son grand représentant.

A la suite, Gogol, né en Ukraine en 1809, s'invite à Saint Pétersbourg dans le milieu du théâtre et écrit le Revizor, satyre politique qui lui vaudra les foudres des Réactionnaires . A la suite du recensement de la Russie visant à tenir un état des lieux du nombre de serfs, Gogol écrit Les âmes mortes. Ces dernières sont celles qui représentent les serfs. Il va sans dire que l’œuvre dissidente rejette un nouveau pavé dans la marre.

En effet, monde paysan est si obsolète et pauvre qu'il reflète selon les auteurs l'incapacité du gouvernement des tsars. Mais si Pouchkine aspirait à l'amour de la nature et le respect de l'homme, Gogol ouvre la voie sur une littérature réaliste qui pourrait être qualifiée de violente. Gogol décrit la campagne russe et le monde paysan. Il décrit aussi les fonctionnaires et accuse l’Église d'être impuissante et opportuniste. Il ouvre ainsi la voie à Tolstoï qui prône un athéisme contestateur.

Mais c'est Tourgueniev qui apparaît comme le premier auteur de renom dans ce réalisme militant . Ce dernier passe une grande partie de sa vie à Paris dans les milieux littéraires romantiques. Il fréquente George Sand et Pauline Viardot à la Nouvelle Athènes. http://www.europexplo.fr/visite-de-nouvelle-athenes/ Il s'associe aussi au mouvement réaliste. C'est ainsi qu'en 1864 il publie dans la capitale française Premier amour qui est un sujet romantique profondément dramatique. Les Conservateurs lui reprochent de montrer de façon iridescente un père et un fils amoureux de la même femme alors que Dostoïevski avait fait la même chose avec les Frères Karamazov.

En 1828 naît Tolstoï. La littérature de ce grand maître nous est parvenu surtout par son roman Guerre et Paix mais aussi le film qu'il suscita. La grande nouveauté de ce livre est que sous couvert de roman, il est une Bible de leçon de vie, tant la psychologie des personnages est traitée à la perfection. Puis, dans Anna Karénine paru en 1877, il ne décrit pas les sentiments mais leurs ravages. Ainsi il sublime le sentiment humaine en risquant l'explication de leurs maux.

La suite de la conférence s'attachera à expliquer par des extraits littéraires l'évolution de cette magnifique écriture russe. Comment la littérature de Dostoïevski est née. Qui a influencé Tchekhov. Quelle fut la réaction de l’État russe et de l'Europe face à cette formidable création littéraire.

Il semblerait que ce pays ne produise qu'une littérature dissidente. Le cas de Soljenitsyne l'illustre. Est-ce bien le cas ?

Aller à la barre d’outils