Notre-Dame de Paris, le mythe conférence projection

Notre-Dame de Paris, le mythe, conférence projection. Cette cathédrale construite en deux siècles est un mythe. Elle accueillit les alchimistes du Moyen Age, les Etats Généraux sous Philippe le Bel et la réhabilitation de Jeanne d'Arc. Elle fêta le mariage de la reine Margot, le sacre de Napoléon, les funérailles de Louis Pasteur. C'est là qu'eut lieu la révélation de Paul Claudel, le Te Deum de la Libération. Ses rosaces et ses voûtes d'ogives sont admirées par le monde entier. Enfin, ses cloches ont sonné en hommage des victimes du Bataclan, et du colonel Arnaud Beltrame. Lieu de culte, elle est aussi le reflet de notre histoire. Les décors et le symbole de cette cathédrale, qui n'est pas la plus grande de France mais la plus célèbre, vous sera aussi révélée.

Lorsque Paris devient capitale, l'évêque Maurice de Sully, décide en 1163 de la doter d'une cathédrale. D'emblée, architectes et maîtres-d'oeuvre rassemblés autour de Pierre de Montreuil, donnent le meilleur d'eux-mêmes pour construire un édifice à l'image de Dieu. Ils dotent la nef de voûtes d'ogives et de tribunes hautes de belle ampleur, que viennent épauler des arcs-boutants. Pour parfaire la beauté des lieux, deux magnifiques rosaces ornent les bras du transept.

Pour bâtir cette cathédrale, des milliers de tailleurs de pierre ont transporté les blocs des carrières de Paris et les ont sculptées inlassablement. Pierres après pierres cet édifice a vu le jour grâce à la participation de tous les chrétiens. L'ampleur des volumes et l'espace intérieur permet aujourd'hui d'accueillir 9000 fidèles. S'inspirant de Laon et annonçant Reims et Amiens, son style gothique est déjà très abouti.

Dès le Moyen Age, les alchimistes se donnaient rendez-vous dans la cathédrale pour tenter de trouver une réponse à leurs questions, à travers les portails comme les vitraux. Devenue ensuite le symbole de chrétienté nationale, Notre-Dame fut choisie pour être le lieu de réhabilitation de Jeanne d'Arc. C'est ainsi que l'édifice religieux est devenu le symbole de la France réconciliée avec elle-même. Une sorte de symbole accueillant avec bienveillance la ferveur et l'espoir national.

Lorsqu'on invente l’œcuménisme et l'union protestante et catholique, lorsque le roi Louis XV est malade, c'est à Notre-Dame qu'on prie. Lorsque l'homme qui sauve la nation de la rage et la tuberculose ou celui qui a compris les Français en la libérant des Nazis quittent ce monde, c'est à Notre-Dame qu'on prie. Les cloches de Notre-Dame, Emmanuel, Jacqueline et toutes les autres sonnent pour rappeler à chacun notre condition d'homme de pardon et de respect.

Les écrivains ne s'y sont pas trompé. Victor Hugo, Théophile Gautier, Aragon, Claudel ont évoqué cette cathédrale dans leurs écrits. Quant aux peintre, ils sont si nombreux, de David, à Matisse et Chagall, à trouver leur inspiration dans sa façade ou son chevet, qu'on ne pourrait tous les citer.

Pour les groupes: Conférence possible dans vos locaux au jour et l'heure de votre choix.

Pour les individuels: conférence 8 septembre 14h30 au 9 bd de Chambrun à Marvejols

Aller à la barre d’outils