SAINT GERMAIN DES PRES, PROMENADE LITTERAIRE

Saint Germain des Prés, promenade littéraire: cette visite vous fera revivre l'esprit de ce quartier,  jadis lieu des librairies et des maisons d'édition.

Saint Germain des Prés a grandi à l'ombre de l'abbaye dont l'indépendance intellectuelle et théologique attira très tôt les écrivains. Philosophes, encyclopédistes, romantiques et existentialistes imprégnèrent ce quartier de leur idées et de leurs habitudes: cafés littéraires, terrasses célèbres,  maisons d'édition, jardins secrets ou boîtes de nuit. Voltaire, Marat, George Sand, Picasso, Albert Camus, Boris Vian, Juliette Greco, Jean Paul Sartre et bien d'autres encore ont hanté ces rues...

C'est l'abbaye romane de saint Germain-des-Prés qui marqua le quartier par son esprit d'indépendance. Dès le XVIIe siècle, les troupes de théâtre comme celle d'Armande Béjart, les biographes privés, comme la Bruyère, s'installent en ces lieux et travaillent en marge de Versailles. Les Encyclopédistes les suivent, à la faveur des cafés libres qui les accueillent et leur offre l'espace et la discrétion nécessaire, pour débattre des idées dissidentes et révolutionnaires. Marat, Diderot, d'Alembert, Voltaire lui-même, hantent les salles du Procope et imprègnent à jamais l'esprit de ce café célèbre.

Au XIXe siècle, les éditeurs s'installent dans un quartier déserté par les moines à qui on a supprimé et l'abbaye, et font venir les auteurs romantiques comme George Sand ou Balzac. Mais il est encore trop tôt: Balzac, qui ne peut encore échapper aux journaux qui le publient et le paient à la ligne, tente d'ouvrir sa propre imprimerie dans ce quartier favorable à la liberté d'écriture.

George Sand, elle, reste prisonnière des journaux mais fréquente ce quartier car elle y retrouve ses amis, à commencer par le peintre Delacroix, dont l'atelier est installé derrière l'abbaye. Plus tard, un autre grand peintre, Picasso, réalisa son grand tableau "Guernica dans un atelier prêté par l'école des Beaux Arts, voisine elle aussi, de l'abbaye.

A la veille de la Seconde Guerre, c'est naturellement dans ce quartier que les écrivains, philosophe et poètes viennent chanter leurs espoirs: Jacques Prévert laisse trainer ses vers sur les comptoirs des cafés, Juliette Greco chante le temps qui passe et Leopold Sédar Senghor la liberté des peuples. Jean Paul Sartre et Simone de Beauvoir recherchent le sens de l'existence des hommes mais aussi des femmes... L'Existentailisme cotoie les Surréalistes, la trompette de Boris Vian répond à celle de Charlie Parker.

Prochaine visite: Lundi 1er mai 14h30 RV M° Odéon sous la statue de Danton. Px: 12 €

Une promenade littéraire riche en histoire et en livres qui peut s'associer avec un goûter au Procope. Continuation de la conférence à la mémoire des Encyclopédistes Voltaire, Rousseau, Diderot, d'Alembert...(Nous consulter pour la visite + le goûter à partir de 37 €  visite de quartier + goûter conférence durée 2h30

Vous aimerez aussi : http://www.europexplo.fr/le-quartier-montparnasse-visite/

Pour la visite guidée du quartier: 1h30 limitée à 25 personnes.

Renseignements au 01 42 80 01 54

Aller à la barre d’outils