Vermeer et les peintres de genre conférence projection

Vermeer et les peintres de genre conférence projection. Cette conférence décrypte la grande exposition du Louvre. Est-ce Gerard Dou et Ter Borch qui ont influencé Vermeer ou l'inverse? Chaque artiste a développé un style et une technique propre afin de défier la concurrence. Une analyse poussée de leur technique et leur art nous éclairera sur ce sujet.

A Amsterdam dans les années 1630, la peinture d'histoire n'intéresse plus les amateurs. De plus, depuis la Réforme, les collectionneurs n'achètent plus de sujets religieux. Ces derniers sont banquiers, armateurs, aristocrates et veulent qu'on décrive leur monde. Ainsi, intérieurs luxueux, jeune filles musiciennes, dames galantes et jeunes hommes amoureux s'invitent désormais dans les tableaux. Ainsi les postures des jeunes filles musiciennes se ressemblent mais les peintres ne se copient pas. En effet, chaque peintre apporte sa part d'excellence dans le rendu du satin ou l'éclairage d'une hermine. Mais à la figure isolée plongée dans le noir de Gerard Dou, Vermeer opposera la jeune fille en pleine lumière. Van Mieris s'attardera sur la nature morte ou le tapis de table, venu d'orient. Quant à Peter de Hooch, il approfondira l'espace par une perspective savante.

Par ailleurs, les peintres connaissent-ils les œuvres de leurs coreligionnaires? C'est la question qu'on se pose. Oui certainement mais par quel biais? L'on s'interroge sur les moyens de transport utilisés par les peintres pour connaître le style qui émane d'une ville, d'une école. De plus, on sait qu'ils visitent les collections de leurs mécènes. Enfin, les gravures reproduisent des quantités de modèles.http://www.europexplo.fr/visiter-lexposit…eintres-de-genre/

Avec le temps, force est de constater que Vermeer est le plus moderne de tous. Si Van Hoogstraten s'attarde sur les détails et les objets qui accompagnent ses sujets, Vermeer les enlève. Il cadre son sujet et s'en rapproche pour ne se concentrer que sur lui. Ainsi, la cuisinière de Jan Steen verse le lait en nous invitant à admirer son étal. Vermeer, lui, éclaire d'une douce lumière la laitière concentrée sur son travail dans un intérieur dénué de décor.

Une analyse attentive des thèmes et des compositions ainsi que le traitement et le style de chaque artiste vous seront proposés.

Pour les groupes: Conférence possible tous les jours dans vos locaux.

Pour les individuels: Université Culturelle de Lozère 9 Bd de Chambrun (48100 Marvejols) le 9 mars à 14h00 et le 10 mars à 19h00.

Aller à la barre d’outils