Visite des galeries et passages de Paris

Visite des galeries et passages  de Paris, cette visite vous fera traverser le cœur de Paris dans un dédale de galeries aux architectures majestueuses et aux boutiques improbables. Véritable phénomène urbanistique du XIXe siècle, ces galeries répondent à une nécessité de circulation mais aussi à des envies d'ailleurs.

Les premières galeries et passages couverts du Palais Royal et de ses alentours sont créées à la faveur de spéculations immobilières. Sur les terrains vagues dégagés par le recul de l'enceinte du nord de Paris, des spéculateurs construisent dès 1810 de beaux immeubles de rapport, percés en leur centre d'une galerie bordées de boutiques, dont le produit des locations permet le financement de leur construction. Ce n'est pas une première, le duc d'Orléans a déjà construit les galeries du Palais Royal avec ce système de financement dont l'esprit nous vient d'Angleterre. Mais la spéculation est doublée d'une réelle intention esthétique: les colonnes du Palais Royal résolument modernes, lisses et sans cannelures, et multipliées à l'infini, le jardin agrémenté de roses et d'un petit théâtre, les boutiques particulièrement soignées offrant de luxueux objets de frivolités, mais aussi de petites maisons closes où l'on peut s'amuser sans se fâcher... procèdent d'un nouveau concept du loisir.

Si bien que lorsqu'on construit plus au nord les deux galeries et passages couverts parallèles Colbert et Vivienne, perçant chacun deux beaux hôtels dont l'hôtel Colbert, les spéculateurs s'alignent sur l'exigence esthétique du nouveau concept. En effet, nulle capitale d'Europe ne peut rivaliser sur la qualité décorative de la galerie Vivienne, avec ses caducées entrelacés de chapeaux d'Hermès stylisés, ou ses femmes nues en méplat qui ornent les écoinçons des belles arcades.

Plus au nord enfin et au-delà des Grands Boulevards, les galeries et passages couverts sont le reflet de cette nouvelle population parisienne assoiffée de nouveauté et d'exotisme. La proximité du musée Grévin et des théâtres des Grands Boulevards, qui gagnent en originalité décorative à chaque Exposition Universelle, oblige les boutiques des galeries à s'aligner. Antiquaires, bouquinistes, magasins de curiosités défilent sous nos yeux ébahis, où l'on ne sait si l'on est chez la comtesse de la Païva ou Alice aux Pays des Merveilles.

Alors laissons-nous charmer...

Pour les groupes Visite possible tous les jours sauf le dimanche. Renseignements au 01 42 80 01 54

Pour les individuels visite prévue le mardi 13 juin à 14h30. RV M° Palais Royal sortie place Colette.

Vous aimerez aussi : http://www.europexplo.fr/visite-quartier-bonne-nouvelle/

Aller à la barre d’outils