Visite du quartier Croulebarbe,

Visite du quartier Croulebarbe est à la fois un lieu dit et un quartier ancien de Paris, jadis occupé par les tanneries et les métiers à tisser de monsieur Gobelins, mais aussi par les moulins et les petites fabriques qui utilisaient la Bièvre pour travailler et laver les laines et draps fins.

Pépinière d'institutions religieuses, le quartier Croulebarbe abrite les missions protestantes et l'université protestante de Paris, nichées toutes deux dans deux très beaux bâtiments sur jardins. Toujours fermés au public, ces jardins et demeures vous seront révélés, ainsi que leur fonctionnement. Plus loin, aux abords de la prison de la Santé, c'est le couvent des sœurs augustines qui nous ouvrira ses portes. Cette belle bâtisse Louis Philippe accueille aujourd'hui une maison de retraite gérée par des religieuses et un personnel hospitalier compétent. Mais la chapelle, petit bijou romantique, offre un décor simple et raffiné des années 1840 et nous plonge dans un univers suranné d'un charme indescriptible. Le jardin lui-même, offre une vaste ouverture vers des sentiers calmes et pieux à la fois, ouvrant sur de jolies chapelles en plein air. http://www.europexplo.fr/visite-du-quarti…ise-saint-eugene/

Mais si l'on suit le tracé de la Bièvre, il faut bien qu'on en arrive au quartier des Gobelins. Le square qui le précède conserve encore de magnifiques arbres, témoins du caractère résolument champêtre de cet îlot préservé. Il est dominé par la bâtisse moderne et majestueuse d'Auguste Perret : le Mobilier National. Cette auguste institution française conserve les innombrables fauteuils, bureaux plats, tapisseries de tous styles et de toutes les époques, qui ornent selon les goûts des ministres successifs, les ministères, ambassades et consulats de notre riche pays. On comprend mieux sa situation: une ruelle le relie directement aux ateliers des Gobelins où l'on restaure et tisse encore de magnifiques tapisseries qui font la gloire de cette institution crée par les frères Gobelin et largement soutenus par Colbert.

Mais une demeure plus belle encore orne les lieux: le fameux château de la Reine Blanche. Cette magnifique bâtisse du XIVe siècle qui passa longtemps pour être le lieu du Bal des Ardents où le roi Charles VI, dit le fou, aurait révélé les premiers symptômes de sa maladie. Aujourd'hui ce lieu qui faillit disparaître sous la pelleteuse, est magnifiquement restauré et nous offre à nouveau sa tourelle d'angle, sa cour pavée munie de son puits, ses fenêtres à meneaux qui brillent par la blancheur de leur pierre calcaire si typique de l'Ile-de-France.

Une promenade enrichissante pour les amoureux d'architecture et d'histoire de France, mais aussi pour les bons marcheurs qui lèvent la tête.

Pour les individuels: prochaine visite le jeudi 24 septembre 2020 à 14h30

RV devant la gare du RER Denfert Rochereau. Prix: nous contacter au 01 42 80 01 54