Visite du quartier des Épinettes et de la cité des fleurs

Visite du quartier des Épinettes, un coin de Paris qui  conserve encore le charme de ses anciennes cités ouvrières transformées en jardins pittoresques et habitations coquettes. Les usines Gouïn qui fabriquaient des locomotives ont marqué le quartier au point qu’Émile Zola en a fait la toile de fond de son roman "la Bête Humaine". Découverte littéraire et bucolique dans un quartier méconnu.

Jadis lieu de culture maraichère et de vignes, le quartier des Épinettes doit son nom aux épines que les rosiers des vignes avaient laissé sur ces terres abandonnées. Depuis la disparition des vignerons, les ouvriers avaient investi les lieux pour habiter dans des taudis à proximité des usines qui les employaient. Dans les années 1880 en effet, le nord de Paris regroupait de petits villages ouvriers qui travaillaient pour une grande part à l'industrie ferroviaire, qui connaissait alors une expansion formidable. L'usine Gouïn en faisait partie. De ses établissements sortaient chaque année des dizaines de locomotives, mais aussi des roues, des rails de chemin de fer, des éléments de navire ou de machines pour les filatures.

Les ouvriers vivaient dans des masures aujourd'hui transformées en maisons coquettes. On les retrouve, groupées dans des impasses qui conservent encore leurs pavés champêtres et leurs jardins secrets. Mais les grands industriels ne pouvaient continuer d'accepter autant l'insalubrité dans le logement de leurs ouvriers et bâtirent de magnifiques immeubles modernes avec des appartements fonctionnels et des cours munies de douches collectives. Le paternalisme industriel était né mais aussi la pensée sociale. Familistères, écoles, crèches et économats naissaient pour le bien-être du peuple à qui on donnait les moyens de maintenir la production sans aigreurs.

La visite de ce quartier nous apprendra les avancées sociales des années 1900, le rôle des philantropes hommes ou femmes ainsi que les écrivains, qui ont évoqué ou défendu ce quartier pittoresque par amour des hommes et de la société.  Ils mettaient le doigt sur un véritable phénomène social et urbain que nous découvrirons au cours de notre promenade.

Pour les groupes : Visite possible tous les jours sauf le dimanche. Durée de la visite: 1h30. Renseignements au 01 42 80 01 54. Pour les individuels: pas de visite prévue pour le moment.

Vous aimerez aussi:  http://www.europexplo.fr/visite-quartier-…arnasse-ateliers/


Aller à la barre d’outils