Visiter la Citéco en l’hôtel Gaillard plaine Monceau

Visiter la Citéco en l'hôtel Gaillard plaine Monceau. Le bel hôtel du banquier Gaillard est restauré. Ce milliardaire amoureux de la Renaissance en France s'est fait construire un petit château de Blois en plein Paris en 1878.

Aujourd'hui ce lieu nous explique le fonctionnement de l'économie en France sous la houlette de la Banque de France, propriétaire des lieux. Par ailleurs, le décor somptueux nous dévoile des boiseries médiévales et des cheminées Renaissance. On y découvre aussi le coffre-fort de la Banque de France, ainsi que les guichets des années 50. Une plongée dans le monde de la banque et de l'économie vous sera dévoilée dans le monde merveilleux d'un hôtel-château de la Plaine Monceau.

Fidèle héritier de son grand-père, Émile Gaillard dirige la branche parisienne de la banque familiale. Il devient un familier des hommes de la finance de Paris comme les frères Péreire. Mais il est aussi ami des écrivains comme Victor Hugo ou des princes comme le comte de Chambord. Il n'habite pas très loin de Sarah Bernhardt. Passionné d'art médiéval comme son contemporain Alexandre de Sommerard dont l'ensemble de la collection forme le musée de Cluny, il achète des panneaux de bois gothiques et des cheminées Renaissance.

Puis, plaine Monceau, il fait construire en 1878 un château qui ressemble à celui de Gien ou de Blois, par l'architecte Février. C'est le successeur de Felix Duban à Blois qui le conseille. En effet, ce dernier lui donne l'autorisation de mouler des décors de lucarnes et balustrades du château. Ainsi, des sculpteurs talentueux ornent les hautes toitures de l'hôtel d'une multitude de figures de feuilles et d'animaux. La lecture de la façade nous permet de rencontrer des éléments communs entre l'hôtel et l'aile Louis XII de Blois.

Puis, avec son épouse Marie Amélie, Émile Gaillard reçoit beaucoup et donne de célèbres bals costumés. Le plus connu d'entre eux est celui qui se déroula le 10 Avril 1885. Il s'agissait de lancer sa fille Antoinette dans le monde. Le thème était la Renaissance. Monsieur Gaillard portait un costume Henri II et madame une robe Catherine de Médicis en velours noir. Mais le clou de la soirée fut une "noce turque" où quelques invités avancèrent en costume turc du temps de Soliman. En milieu de soirée, le peintre Jaquet en costume Henri III entra à cheval dans la cour du château.

Visiter la Citéco en l'hôtel Gaillard plaine Monceau

Enfin, à la mort d’Émile Gaillard en 1902, les héritiers vendent la collection et la dispersent dans les musées des quatre coins du monde. Puis l'hôtel sombre dans la léthargie et après la mort de madame Gaillard, la Banque de France acquiert l'hôtel en 1919. Alphonse Defrasse adapte les locaux pour une belle banque tout en conservant les éléments gothiques. Il fait décorer les guichets et comptoirs en bois de boiseries Renaissance. Aux étages supérieurs, on aménage les locaux techniques et salles de travail. On y fabrique les billets de banque et on installe dans les douves le grand coffre-fort.

Dans cet écrin magnifique, la banque de France a fait aménager un musée de l'économie. En effet, le travail entamé en 2010 a fait intervenir de nombreux corps de métier. Ils ont magnifiquement restauré les éléments anciens (portes gothiques, cheminées Renaissance, lustres Art Nouveau et guichets Art Déco). Et en six sections, le musée raconte l'histoire de l'économie. Ainsi, les acteurs, l'argent, la régulation, l'instabilité...sont expliqués de manière ludique et visuelle dans chacune des somptueuses salles.

Visiter la Citéco en l'hôtel Gaillard plaine Monceau, cela est possible pour les groupes tous les jours sauf le dimanche et le lundi. Renseignements 01 42 80 01 54