Visiter le théâtre des Champs-Elysées

Visiter le théâtre des Champs-Elysées. Ce temple de la musique dans tous ses états rassemble les plus grands noms de l'architecture et de la décoration des années 1910. Van de Velde, Perret, Bourdelle, Maurice Denis ont contribué à construire ce palais. Il accueillit les ballets russes et suédois, Louis Jouvet Joséphine Baker et bien d'autres encore.

Un magnifique casting

Le théâtre des Champs-Elysées est le fruit de la pugnacité et de l'avant-gardisme de Gabriel Astruc. En effet, ce dernier réussit à créer un théâtre de toutes les musiques dans un coin de Paris où personne ne voulait aller. En effet, le rond-point des Champs-Elysées était très excentrée en 1900 et le public préférait le quartier de l'opéra. L'autre particularité est d'avoir opté pour une construction en béton, matériaux ultra moderne mais jugé impropre à un établissement culturel. Van de Velde propose un bâtiment géométrique et carré qu'Auguste Perret supervise ensuite. Mais c'est finalement le sculpteur Bourdelle, également architecte à ses heures, qui en est le véritable auteur.

Les bas-reliefs de la façade sont également de lui. Ils imitent les gestes élancés et libres de la danseuse Isadora Duncan. Les thèmes sont tirés de l'Antiquité et s'organisent autour de la figure d'Apollon.

Un théâtre d'avant-garde

A l'intérieur, les peintures sur béton sont stupéfiantes. Elles dévoilent les visages de centaure, d'Eros et de Psychée, de Pégase, Leda ou Icare. Leurs couleurs suaves ajoutent au caractère féérique de leur propos.

La salle de spectacle se singularise par la justesse des proportion et la sinuosité des lignes des balcons. Fauteuils et planchers d'origine sont régulièrement restaurés pour assurer le confort des spectateurs.

Le plafond que nous admirerons de près nous dévoilera toutes les formes de musique que Maurice Denis a peint seul sur des centaines de m2.

Des scandales à répétition

Car Gabriel Astruc entendait bien présenter toutes les formes de musique dans ce théâtre, de la symphonie au concerto, du ballet à l'opéra jusqu'au music-hall pourvu que ce soit créatif. C'est pourquoi ce théâtre connut une succession de scandales qui révèlent l'inventivité des programmes et l'évolution du goût parisien en matière de spectacle musical. Pour exemple, la fameuse représentation du Prélude à l'après-midi d'un faune de Debussy, qui scandalisa à cause de la chorégraphie de Nijinsky. Par la suite, les programmations  ballets-russes et suédois firent aussi sensation.

Pour les groupes: visite possible selon le calendrier des répétitions pour un groupe de 25 personnes et pour une durée d'1h30. Renseignements au 01 42 80 01 54

Pour les individuels pas de visite prévue pour le moment.  RV 25 avenue des Champs Elysées. (sur réservation uniquement)

Aller à la barre d’outils