Déjeuner artistique et littéraire à la brasserie Mollard

Déjeuner artistique et littéraire à la Brasserie Mollard à l'époque de Monet et Maupassant. Ce déjeuner littéraire vous plongera dans le monde du Paris de la Belle Epoque, où le Tout Paris inaugurait le train, les bains de mer, le métro, les plateaux d'huitres mais aussi la Guerre. Les mosaïques et dessins des céramiques conçues par l'architecte Niermans lui donnent un air desuet et magnifique des années 1900.

En 1837 on inaugure la gare saint-Lazare dont les trains relient Paris à Saint Germain-en Laye. Assez vite, près de 18 000 voyageurs fréquenteront cette gare conservera longtemps son rôle de première gare de Paris. Ce train accessible au centre de Paris fascine très vite les parisiens. Ils leur permettre d'accéder plus vite à la Normandie mais aussi à la mer. D'emblée, les commerçant envahissent les abords de la gare pour vendre des valises et des parapluies.

Par ailleurs, vers 1860 les Grands Magasins se développent. Les marchands Normands viennent montrer leurs dentelles et tissus, mais aussi leurs alcools régionaux et leurs fromages. La Brasserie Mollard devient alors un centre de négociation commerciale d'une France en devenir. Installée face à la grande entrée principale de la gare, la Brasserie Mollard devient le lieu incontournable des négociants.

En 1867, monsieur et Madame Mollard acquièrent le "Bougnat" de saint Lazare. Mais l'activité principale de monsieur Mollard est de livrer le bois et le charbon chez les nouveaux venus dans le quartier. A cette époque, ce sont les habitués du quartier qui viennent. Ils évoquent les transformations de Paris, le tramway, les nouvelles expositions impressionnistes, les Expositions Universelles, les peintres d'avant-garde qui viennent ici avant de partir en Normandie. Tous les peintres impessionnistes passent par là....

En 1895, le couple Mollard décide, à l'instar de nombreuses grandes brasseries parisiennes de rénover leur grande brasserie. Il fait appel pour cela à un grand architecte, Edouard-Jean Niermans, qui avait déjà réalisé l'hôte Negresco à Nice. Ce dernier réalise un restaurant moderne décoré de boiseries Art Nouveau agrémentées de céramique. Ces dernières, réalisées par les ateliers de Sarreguemines évoquent les grandes stations du trai de saint Lazare: Deauville, Saint-Germain-en-Laye, Ville-d'Avray...

Maupassant, Marcel Proust, les impressionnistes viennent dans ce restaurant mémorable, mais aussi toutes les voyageurs en partance pour la Normandie. Ainsi verrons-nous dans ces murs Flaubert, Alphonse Allais, Leblanc, Jean de la Varrende, Michel Queneau ou Roland Barthes.

Dans ce décor inouï classé où nous admirerons au cours d'un repas ou d'un goûter un décor féérique de céramique, mosaïque et vitrail, nous évoquerons ce quartier de la gare saint Lazare et ses habitués illustres. Nous évoquerons aussi le Tout-Paris de la Belle Epoque: celle qui connait le métro,  des impressionnistes, des prostituées et du milieu des gares...

Pour les individuels: prochain repas-conférence: 22 Février 12h00. Renseignements au 01 42 80 01 54

Pour les groupes: prestation possible tous les jours sauf le dimanche. Renseignements 01 42 80 01 54